Expulsé deux fois, il revient deux fois

Rachid na pas de chance, son séjour sur le territoire français aura été de courte durée. Contrôlé à la gare de Perpignan, le 22 septembre 2012, il va donner, oralement, une identité imaginaire aux policiers. Il est mis en garde à vue pendant quatre heures pour vérification d’identité. C’est pendant ce laps de temps, que […]