La Thénardier de Saint Matthieu

Les sommes volées tournaient toujours autour de trois cents euros Malika Mérabet était sous curatelle. Elle avait un tuteur qui lui versait son argent au compte goutte, quatre-vingts euros par semaine et qui payait régulièrement son loyer. Il était très important cet appartement pour Malika, car il lui servait d’appât pour attirer ses nombreuses proies. […]