Expulsé

Expulsé

Chukwudi est nigerian, il a 38 ans et vit depuis 13 ans en Espagne. Il est marié et a deux enfants. Deux autres enfants vivent avec leur mère en Angleterre. Février 2017, son visa espagnol n’est plus valable, pour le renouveler, il doit prouver qu’il n’en a pas demandé un autre au Royaume Uni. Lorsqu’il traverse la France pour aller à Londres régulariser sa situation, il est contrôlé … sans visa. Il part 45 jours en centre de rétention et le préfet des PO prononce contre lui une expulsion … au Nigeria. Trois fois, Chulwudi refusera de partir et la troisième, il s’enduira le corps d’excréments. Son avocat évoquera les intérêts supérieurs de l’enfant qui ne doit pas être séparé de leur père. Chukwudi est condamné à trois mois de prison et interdit pendant trois ans de territoire français. Il est incarcéré aussitôt.

 

Tout perdu

Adolfo a travaillé toute sa vie, d’abord chauffeur routier puis taxiteur. A 58 ans il se retrouve sans emploi avec un fils de 18 ans à sa charge. Pour 1500 euros, il accepte de transporter 9,6kg d’herbe de cannabis. Il loue une voiture, mais au grand péage du Boulou, il est contrôlé. L’odeur est si forte que les douaniers n’ont pas besoin de chien. Adolfo est condamné à un an de prison, 1500 euros d’amende et 5 ans d’interdiction du territoire français.

 

Un vieux client

Michel C, 45 ans, est un vieil habitué du tribunal de Perpignan. Tout le personnel judiciaire le connaît, 32 mentions sur son casier judiciaire sont là pour l’attester. Il entre et sort de prison avec la régularité d’un métronome. Le 4 novembre, il est entré par effraction dans un restaurant et a fracturé le tiroir caisse. Avec son maigre butin, 10 euros, il est allé s’acheter des cigarettes. Ses deux mètres de haut n’ont trompé personne sur les vidéos de surveillance. Michel est SDF quand il ne dort pas en prison. Il jouit d’une aide d’adulte handicapé, mais ne sait pas entrer en contact avec sa curatelle. Alors, quand il a faim, il vole. Il est condamné à 12 mois de prison avec maintien en détention.

 

Mauvais calcul

Bruce a 28 ans. Il est pacsé avec Marion. Ils ont un fils de 4 ans. Marion a une très belle situation. Elle est cadre dans une grande entreprise. Bruce est sans emploi et fume une dizaine de joints par jour. « Devant votre fils ? » demande le président. Bruce acquiesce. Mais ce n’est pas ce qui l’amène en comparution immédiate. Bruce est un compagnon violent qui a fait vivre un enfer à Marion en quatre ans de vie commune. Quand il a menacé de s’en prendre à leur enfant, elle a fui. Bruce a été la victime d’un père alcoolique et extrêmement violent et lui est devenu fumeur de cannabis et frappeur. Il est condamné à un an d’emprisonnement, et un an de mise à l’épreuve pendant trois ans, avec obligation de travailler, de soins pour ses addictions et interdiction formelle d’entrer en contact avec la victime qui assurait son logé et son couvert.

 

Laisser un commentaire