Contre La Poste

« Ce couteau a déjà servi, il va resservir pour toi, je suis de la Légion Etrangère ». Daniel, 49 ans, a prononcé cette phrase le 20 juin, en mettant en évidence son couteau Laguiole fermé sur le comptoir du bureau de poste du Barcarès. Il n’est pas content, on lui cache son courrier. Il est 16h et il vient de terminer sa cinquième canette d’un demi-litre. Son casier contient 8 mentions dont 5 pour des problèmes d’alcoolisme. Il est en récidive légale pour des faits de même nature … dans un autre bureau de poste. Menace de mort, il encourt 3 ans et en récidive ce sont 6 ans. La postière est depuis en arrêt maladie. Il est condamné à 6 mois de prison dont 3 mois avec sursis et mise à l’épreuve, à indemniser la victime et à ne plus s’approcher de ce bureau de poste.

 

 

Métier, voleuse

Caterina, 20 ans, vit dans un camp de nomades à Milan. Elle décide de rejoindre ses grands-parents à Madrid. Elle voyage de camps en camps sans payer le train. A Marseille, elle rencontre Mélissa qui l’accompagnera. A Perpignan, plus d’argent. On casse un carreau et on pénètre dans une maison. Un voisin prévient les forces de l’ordre, seule Caterina est capturée. «  Mon travail c’est voler, je suis une voleuse, je rentre dans les maisons pour prendre de l’argent et des bijoux » déclare-t-elle aux enquêteurs. Depuis le 20 juin, la prison lui a appris la modestie. Elle n’arrête pas de pleurer et de demander pardon. Son casier est vierge, ce ne sera qu’un avertissement, 6 mois avec sursis simple et interdiction de revenir dans le  département des PO pendant 3 ans.

 

Trafic à Thuir

Pierre et Martial trafique les stups à Thuir. Ils font dans le très lourd, l’héroïne. Mis sur écoute, 18 consommateurs et clients réguliers sont comptabilisés et repérés. Pendant la période sous surveillance, 555 g ont été échangés soit 33 000 euros. Martial est en train de passer le concours d’entrée à la gendarmerie. Ses notes sont excellentes. Son père est industriel et sa mère puéricultrice. Natifs de Centre-Afrique, ce sont de parfaits exemples d’intégration réussie. Le président fait comprendre à Martial que sa condamnation lui bloquera toute possibilité d’entrée dans la gendarmerie. Il pleure. Il est condamné à 3 ans de prison ferme, son complice à 36 mois dont 18 mois avec sursis et mise à l’épreuve pour l’obliger à se désintoxiquer.

 

 

 

Laisser un commentaire