En Italie, ce sont les anges qui Shakespeare !

 

 

En Italie patrie de l’amour et du bon goût, un amant trop talentueux a été condamné pour « harcèlement » par un tribunal correctionnel, quand le délit aurait dû être requalifié en « tapage nocturne ».

 

L’histoire totalement authentique n’a pas lieu à Vérone, ce serait trop beau, en revanche, et cela ne s’invente pas, le plus talentueux des amants poursuivis s’appelle Roméo. Il a 42 ans et vit à Vigodarzere, dans le nord de l’Italie. Dans son immeuble, onze plaintes ont été portées contre lui pour un délit plutôt rare : « avoir indisposé ses voisins avec de rapports sexuels trop bruyants ». L’histoire peut paraître grotesque au premier abord, si le « trop bon amant » Roméo n’avait été condamné à six mois de prison. Une première plainte avait été déposée contre lui. Mais aucune des admonestations policières n’avait été suivie d’effets. Roméo avait redoublé d’ardeur, et aux cris et gémissements répétés de sa maîtresse, ont répondu les plaintes, moins agréables, des douze voisins. Non content d’être bruyant outre mesure, autre objet de discorde, Romeu est en plus que performant sur la durée. En langage sportif, il pourrait être qualifié de « marathonien » là où le langage médical préférera voir « éjaculateur tardif ». Les rapports du couple pouvaient chaque fois durer plus d’une heure. Le parquet italien, puis le président du tribunal et ses assesseurs ont accepté la plainte déposée par le voisinage pour « harcèlement ». Après le délibéré, Roméo s’est vu infliger une peine de six mois de prison. Pour le délit de harcèlement, l’avocat aurait dû demander la relaxe, car en aucun cas il y a eu volonté manifeste de nuire ou d’attenter à la tranquillité du voisinage. D’ailleurs, Roméo qui à l’air d’être aussi performant avec ses neurones qu’avec d’autres parties de son individu, a bien précisé qu’il y avait différence entre « bruit » et «  harcèlement », et il a indiqué qu’il ferait appel de cette décision. Fort heureusement, car on ne penser aux malheureux compagnons de cellules qui pendant six mois, auraient dû supporter l’agitation nocturne à laquelle l’enfermement oblige tout condamné à de la prison ferme. Et dans le cas de Roméo, jamais l’utilisation de « ferme » n’aura été aussi bien employée. Si appel il y a, il faudra absolument vérifier la composition du tribunal et du parquet, sans que l’on ne s’appesantisse sur le sujet, nous pouvons imaginer que des magistrats féminins seront plus enclins à une certaine clémence, a contrario, du même composé d’éléments masculins, ils pourraient être influencé par une certaine et compréhensive jalousie. La ville de Vigodarzere est située non loin de la ville de Padoue, pour ceux qui ont pratiqué le catéchisme buissonnier, St Antoine de Padoue est souvent invoqué pour retrouver les « choses» perdues, un lien entre Roméo et le saint homme pourrait, peut-être, sauver quelques rhinocéros africains.

 

(Inutile de contacter la Semaine du Roussillon, l’adresse de Roméo ne sera pas communiquée)

 

Laisser un commentaire