Tentative d’évasion

Difficile de dire s’il s’appelle Hyacine El Gua ou Anouar Grida , il n’a pas de papiers et donne ses deux identités suivant les opportunités.

Il dit aussi qu’il est mineur mais une radio permettra de déterminer l’âge osseux de la main, il a plus de 18 ans. Contrôlé sans papier, il a été dirigé vers le Centre de rétention administrative de Rivesaltes, le 11 février 2013. Il explique qu’il est entré sur le territoire espagnol, dissimulé dans une cache aménagé dans un camion, le passage lui a coûté 2000 euros. Il dit aussi que son passeport se trouve au consulat du Maroc de Barcelona. Il aimerait rejoindre un oncle à Montauban. Comment a-t-il décidé d’entrer en France en abandonnant son passeport, il ne donne pas d’explication. Il fait l’objet d’un renvoi dans son pays d’origine le Maroc, décidé par la préfecture des Pyrénées Orientales. Pour l’heure il est enfermé au Centre de Rétention, lorsque les gardiens voient, sur le réseau de vidéo surveillance, une personne qui escalade les fils de fer barbelés, pour s’enfuir. Il est pied nu, il a les mains et les pieds en sang. Il est capturé et amené par les surveillants dans une salle pour être interrogé, il va à nouveau tenter de fuir, mais sera rattrapé. Il va tomber par terre, saisi de spasmes convulsifs et amené au Centre Hospitalier où son état sera jugé ne nécessitant pas une hospitalisation. Alors, il sera conduit à la prison de Mailloles. S’il n’avait pas tenté de fuir du Centre de rétention, il aurait été présenté au consulat du Maroc et si ce dernier avait reconnu Anouar comme un de ses ressortissants, il aurait été reconduit au Maroc en avion. En fuyant, il devient « délinquant », il est jugé et condamné à trois mois de prison avec sursis, sans mandat de dépôt. C’est-à-dire qu’il va sortir libre, à lui de ne pas se refaire contrôler sur le territoire français où il finira en prison. Il devra quitter la France, par ses propres moyens.

Laisser un commentaire