Archive : Le Milieu Perpignanais !

(Article du Midi libre du 12 janvier par François Barrère)

Le poids d’un milieu

 

Les derniers développements de cette enquête viennent une nouvelle fois illustrer le poids du milieu perpignanais dans le trafic international de cocaïne. Idéalement placés à proximité de l’Espagne, plaque tournante pour les importations venues d’Amérique latine, les gangsters perpignanais ont depuis longtemps lié des liens étroits avec les cartels étrangers. En témoignent plusieurs dossiers majeurs qui ont défrayé ces dernières années la chronique judiciaire. En 2001, l’affaire dite de la Belle Époque, un restaurant de luxe qui ne verra jamais le jour, se solde par une peine de dix ans pour Christian Parent, condamné pour blanchiment d’argent de la drogue. En 2005, l’un de ses proches, Michel Curtet, est arrêté au Portugal avec six tonnes de cocaïne. Condamné à six ans, il ressort en semi-liberté, avant d’être à nouveau arrêté en avril 2011, à Paris, avec 19 kilos de cocaïne. En 2010, Dominique Lortal 54 ans, autre figure du milieu perpignanais, écope de 14 ans de prison pour l’importation en 2008 de 176 kg de cocaïne. La même année, Alain Chaffard, lui aussi un poids lourd du milieu perpignanais, est condamné à douze ans de prison à Marseille, pour y avoir fait livrer plus de 50 kg de cette même poudre.

Laisser un commentaire