Trois accidents de la circulation mortels

Trois accident mortels, deux sur la voie rapide de Canet et un à l’entrée de Saint Feliu, ont chaque fois conduit les conducteurs impliqués devant le tribunal de Perpignan. C’est toujours dramatique, pour la famille du défunt autant que pour celle du responsable.

Dans chaque cas, un jour de fête et de joie, c’est terminé dans les larmes et le désespoir. Une personne de 40 ans avec 2,4 g d’alcool dans le sang s’est vu infliger deux ans de prison aménageables et est sorti libre du tribunal, un jeune de 22 ans avec quelques dixièmes de nanogramme de THC (haschich) a été condamné à deux ans ferme avec mandat de dépôt, c’est-à-dire que la police a tout juste eu le temps de lui mettre les menottes, avant de le conduire en prison. Quel que soit la condamnation, très différente d’un tribunal à l’autre, le drame ne s’arrêtera pas avec la seule condamnation. Ce moment d’inattention d’une fraction de seconde toutes les personnes impliquées, fautives ou affectives seront obligées de le revivre toute leur vie. Il faut absolument que les fumeurs de « Hasch » sachent à quoi ils s’exposent, le principe actif du Haschich est détectable pendant quatre jours … et conduit le responsable d’un accident, directement en prison. Cela n’arrive pas qu’aux autres.

Tribunal

Trois accidents de la circulation mortels ont provoqué la condamnation des responsables, trois journées débutées dans la fête et la joie ont terminé dans les larmes, le malheur … et, pour certains, des années de prison.

Laisser un commentaire