Manquait plus que l’alcool à leur mélange

Ils s’appellent Jean Hermelin et Michael Gérardin, ils trainent leur misère dans Perpignan.

Mélangent les médicaments et l’alcool, l’alcool et les médicaments. Les résultats sont explosifs, subutex, hexomil, alcool. Il ne faut pas uriner sur le pantalon, ça tache et ne part plus. Le plus dur à trouver, c’est encore l’alcool. A Saint Assiscle, ils jettent leur dévolu sur le petit Lidl du quartier. C’est le moins cher. De toute façon, ils n’ont pas l’intention de payer. Whisky ? la bouteille est dans les pantalons, mais les SDF, ça se repère de loin. Le personnel appelle la police. Ils sortent au moment ou elle arrive. Insultes : « sales flics, enc … de flics, sale fils de p… ». Histoire d’aggraver son cas. Puis on s’enfuit et pour couvrir sa fuite, on jette sur les force de l’ordre, la bouteille de whisky, des pierres, des gravats, tout ce qui tombe sous la main, tient le pistolet à gaz que l’on conservait au cas où ! une giclée lacrymogène sur les bleues. Ils ont réussi à fuir. L’un des deux à douze condamnations sur son casier judiciaire, ce sera un an ferme, peine plancher oblige et un mandat d’arrêt est dressé contre lui, son copain au casier vierge, il ne le sera plus, un an d’emprisonnement avec sursis et 1500 euros pour les policiers outragés …. Tout cela pour quoi ? Ils avaient volé pour 28,24 euros de marchandise.

Laisser un commentaire