Expédition punitive

Le « New York New York », comme son nom l’indique presque, est un snack bar. Son propriétaire ne l’ouvre que les mois d’été. Ce jour là, une bande de copain est en train de boire. Au moment du départ, un des membres de la dite bande, cache trois bouteilles et part sans payer. Le patron lui court après, récupère son bien, et, peut être, ce n’est pas très clair, donne une gifle à son voleur. Vers deux heures du matin, la bande revient armée de barres de fer et va se livrer à la casse systématique du matériel du snack. De tout ce qui est encore à l’extérieur. Le patron a refermé les portes de son établissement et demeure cloîtré, terrorisé. On le serait à moins. Cinq personnes seront interpellées sur la dizaine qui a participé au raid. Quatre seront condamnées. Adrien fait partie de ceux-là, mais il a fait appel de la condamnation du tribunal. En revanche, il n’a pas jugé bon d’être présent pour donner sa version des faits. Il accuse de racisme, le propriétaire et un témoin accouru sur les lieux. Le tribunal, observe, qu’une des personnes lavée de tout soupçon par les deux témoins est aussi une personne de couleur. L’accusation est rejetée. Le tribunal maintient la peine déjà prononcée contre lui trois mois d’emprisonnement avec possibilité d’aménagement et 1000 euros pour frais de justice.

Laisser un commentaire