Faux et usage de faux

Juan Galvan est de mère suédoise et de père espagnol, il a la double nationalité, mais il vit a valencia, parce qu’en Suède, il n’a pas laissé que de bons souvenir.

 

 

Le 19 décembre il est arrêté au Boulou, il tentait de passer la frontière avec un passeport contrefait. Il était dans un bus Euroline, les transports en commun préférés dela PAF(Police des airs et frontières). Ce passeport, que tous ceux qui l’ont eu en main, décrive comme un des plus beau raté de la falsification trouvé à ce jour, avait été dérobé à une nigériane dans son pays d’origine. Contrefait, il avait coûté 6000 euros à Juan Galvan. Tout le monde est d’accord, il s’est fait voler. Mais il n’est pas trop malheureux en pensant à son ami américain qui a acheté le même, 15000 euros à Figueres. Son passeport est au nom de Max Maxwell, il voulait aller faire un tour chez des amis à Nice, avant de retourner à Valencia. Ce qu’il justifie en montrant ses billets de bus, allé et retour. C’est lorsqu’il se fera faire une carte de téléphonie, qu’il se rappellera aux bons souvenirs de sa Suède natale, qui lui demandera gentiment de venir se faire emprisonner au pays. Juan n’y réfléchira pas deux fois, il détruira ses véritables papiers d’identité et en achètera des faux. Juan est un ancien toxicomane. Les autorités suédoises ont communiqué son dossier, outre des vol, menaces illégales (traduction littérale), interdit de rencontrer certaines personnes, coups et blessures, conduite en état d’ivresse, il est encore recherché pour « criminalité de comptabilité » et pour taxes non payées dans le cadre de son ancienne profession. Mais les autorités suédoises n’ont pas précisé s’il désirait ou non, récupérer l’individu. Il reconnaît les faits. Il est condamné à quatre mois de prison, sans mandat de dépôt, libre à lui de filer ou il veut, s’il est à nouveau contrôlé sur le territoire français, il ira droit en prison. Son faux passeport est saisi et sera détruit, ce qui ne va pas lui faciliter son départ de France. Son permis de conduire aussi était nigérien, et tout autant falsifié, il sera détruit.

Laisser un commentaire