Luc Loiseau est au volant de sa BMW

Luc Loiseau est au volant de sa BMW sur l’autoroute Narbonne-Le Perthus, il est en plein excès de lenteur. Le problème, c’est qu’il fait tellement de zig zag, qu’aucun conducteur n’ose le doubler, alors, tous, étrange cortège, le suivent au pas avec leurs feux de détresses allumés. Lorsque l’on conduit sans permis et avec un taux d’alcoolémie supérieur à celui autorisé, c’est prudent mais très peu discret. Les gendarmes n’auront pas les précautions des autres automobilistes et doubleront M. Loiseau et l’obligeront à s’arrêter. Lorsqu’il descend de son véhicule, il tient à peine sur ses jambes. Les militaires le font souffler, 1,41g. La justice connait Loiseau, il en est à sa cinquième condamnation pour conduite en état alcoolique, il est incarcéré aussitôt et comparé ce jour, entre deux policiers. Mme Dechaud présidente du tribunal : « Il n’y a que lorsque vous êtes en prison que vous ne buvez pas. Vous êtes un danger public, vous n’avez pas le droit de conduire et vous buvez du whisky, on a retrouvé la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine, c’est selon, sur le siège arrière de votre voiture. Vous avez sept condamnations sur votre casier dont cinq pour conduite en état d’ivresse » Mme Jalade, procureur rappelle que depuis le début de l’année nous déplorons 26 morts sur les routes du département dont plus de la moitié son du à la consommation excessive d’alcool. Luc Loiseau est condamné à un an ferme avec mise en dépôt, révocation du sursis de deux mois et confiscation du véhicule. Les policiers le ramènent à Mailloles.

Laisser un commentaire